Ce matin – Eric Pessan

Ce matin, je reçois les épreuves d’un texte qui paraitra en début d’année prochaine à l’Ecole des loisirs. Les corrections sont précises, méticuleuses, elles donnent à réfléchir, elles permettront sans aucun doute de préciser le texte, de l’acérer.

Ce matin, je suis heureux de replonger dans ce texte, écrit au tout début de l’automne, une histoire simple et compliquée d’amitié, de tristesse, de douleur et de prise de risque.

Ce matin, je repense à mon état d’esprit lorsque j’ai écrit ce texte-là, j’ai l’impression qu’il a été écrit voici plusieurs années, il s’est passé tant de choses depuis, une année scolaire dure, éprouvante, où l’air lui-même s’est raréfié.

Ce matin, je repense à Geneviève Brisac, à son message le 14 novembre dernier, au lendemain des attentats, à ce qu’elle m’a dit du besoin qu’il y a d’écrire des histoires dans un monde aussi fragile. Des bougies brûlaient aux fenêtres de ma maison, nous avions discuté, tard, de la nécessité de préserver la joie. Je me souviens lui avoir raconté que – demain – j’irai acheter des croissants pour mes enfants, simplement parce que l’ordinaire est une barrière contre la barbarie. Sans doute aurais-je dû la remercier de m’avoir donné envie d’écrire pour la jeunesse. Par pudeur, par distraction on oublie de dire un tas de choses. J’aurais dû la remercier d’avoir inventé cette collection de romans pour enfants et ados, cet endroit où la littérature jeunesse était prise très au sérieux, où des amis auteurs publiaient déjà depuis longtemps, où l’on ne bradait rien : ni la langue, ni l’exigence, ni sa propre recherche littéraire.

Ce matin, je replonge dans mon texte et je te remercie enfin, Geneviève.

Eric Pessan est né en 1970 à Bordeaux, il vit dans le vignoble nantais. Il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages : romans, théâtre, jeunesse, essais, poésie. Il est membre du comité de rédaction de Remue.net et de la revue Espace(s) du Centre National d’Etudes Spatiales. Il a publié trois romans à l’Ecole des loisirs, ainsi qu’une pièce de théâtre.

Publicités